Kep et Rabbit Island : du 14/12/10 au 17/12/10
  

Kep et Rabbit Island : du 14/12/10 au 17/12/10

Cambodia, Cambodge le 17/12/2010

 

On quitte cette "superbe station balnéaire" (Sihanoukville) pour rejoindre la tranquille et étendue Kep. En effet, cette ville est tout en longueur, étalée sur plusieurs kilomètres. Première guesthouse chère, on en trouve une plus sympa en bois avec cloisons fines et habitées par des souris. Déjeuner près du marché aux crabes dans l'un des restos de la file, médiocre et en plus ça pue les égoûts. La mer à cet endroit est vraiment sale. Puis, balade le long de la jetée, on profite du soleil.

Le matin suivant, rando dans le parc national, en fait une colline boisée, jolis points de vue sur la mer et nombreux écureuils. Dans l'après-midi, on se rend à scooter dans une exploitation de poivre vert. Immense plante volubile, les grains verts sont surpuissants et nous picotent le palais. Puis, on avait prévu de se rendre à une belle plage, mais nous rebroussons chemin, le ciel étant devenu menaçant.

Le lendemain, départ pour l'île de Tonsay, plus connue sous le nom de Rabbit Island, à trente minutes de Kep. Jolie petite île propice au farniente, il n'y a rien à faire, les logements sont rudimentaires (paillotes et douches se composant d'un baquet rempli d'eau stagnante et d'un mini seau, le grand luxe quoi!) et les prix excessifs en comparaison avec ce qu'on a connu au Cambodge. Quelques pêcheurs vivent encore sur cette île, ils ont envahi les bords de mer avec leurs filets dans lesquels ils récoltent des algues qu'ils font sécher pour les manger ensuite. Repos assuré en ce lieu. Première journée belle, on peut se baigner mais orage le soir, puis soleil entrecoupé de nombreux nuages les jours suivants. Cet endroit est quand-même décevant : les bungalows sont tous alignés, on se croirait au club med et l'on entend tout ce que disent les voisins, bonjour l'intimité!

Voilà, dernière nuit au Cambodge dans notre paillote petit format, demain samedi, nous rejoignons la terre ferme à Kep, puis direction le Vietnam.

Un bien joli pays que le Cambodge avec ses contrastes entre villes et campagnes, mais ce qu'on retiendra surtout ce sont ses habitants souriants et accueillants.

Ben

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Cambodge